Foie et vésicule biliaire

Le foie assure trois fonctions vitales : une fonction d’épuration, une fonction de synthèse et une fonction de stockage. Chez l’humain, il est impair et asymétrique. C’est le plus volumineux des viscères humains (deux pour cent du poids corporel, soit une moyenne de 1,5 kg) et l’organe du corps humain qui effectue le plus grand nombre de transformations chimiques.

Fonction nutritionnelle

  • Rôle dans le métabolisme des glucides :
    • décomposition de l’insuline et d’autres hormones
    • néoglucogénèse (fabrication d’une nouvelle molécule de glucose à partir d’une molécule non-glucidique) ;
    • glycogénolyse (formation de glucose à partir de glycogène)
    • glycogénogenèse (formation de glycogène à partir de glucose)
  • Rôle dans le métabolisme des lipides :
    • synthèse de cholestérol
    • dégradation du cholestérol en acides biliaires. Le foie est le seul organe permettant l’élimination du cholestérol
    • production de triglycérides
    • synthèse de lipoprotéines

Emmagasine les vitamines liposolubles ( A, D, K et E ). Emmagasine le glycogène.

Fonction sanguine

  • Rôle dans le métabolisme des protéines :
    • production des facteurs de coagulation
  • Destruction des hématies et leucocytes vieillis, ainsi que de certaines bactéries présentes dans le sang
  • Transformation de la bilirubine libre (toxique) en bilirubine conjuguée (non toxique). (La bilirubine provient de la dégradation des globules rouges dans la rate)

Le foie est aussi le plus important régulateur de glycémie dans le sang (et plus précisément le plasma). En effet, il est le seul organe à passer de producteur à stockeur de glucose. On dit qu’il est hypoglycémiant (stockage de glucose sous forme de glycogène) ainsi qu’hyperglycémiant (libère du glucose dans le sang après avoir fait une glycogénolyse). C’est en période de jeûne que le foie rejette du glucose dans le sang. Grâce à l’enzyme glucose-6-phosphatase, il peut sécréter dans le sang le glucose issu de la dégradation du glycogène. Cette enzyme étant inexistante dans les tissus adipeux et les muscles, le glucose-6-phosphate issu de la dégradation du glycogène ne peut pas y être transformé en glucose et être ainsi secrété dans le sang. Le foie est donc le seul organe hyperglycémiant, bien que les lipocytes (tissus adipeux) et les myocytes (cellules musculaires) puissent stocker du glycogène.

Fonction antitoxique

  • Destruction des toxines et des médicaments
  • Conversion de l’ammoniac en urée

Fonction stockage

  • Stockage d’une multitude de substances, dont la vitamine B12, le fer, le cuivre et le glucose (sous forme de glycogène). Celles-ci sont récupérées lors de la destruction des vieilles hématies.

La vésicule biliaire stocke et concentre la bile produite par le foie jusqu’à ce que le corps l’utilise pour la digestion des graisses (lipides)